Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ| Rechercher| Membres| Groupes
 
FRANSIZ MECLİS OY BİRLLIGI ILE AZERI PROPAGANDASINA KARŞI KARAR
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Armenian on web Index du Forum -> D'hier à nos jours - Երեկ և այսօր - Dünden bugüne -> Sumgait, Maragha, Baku ve Hocalı
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
anuanu
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 4 831
Point(s): 11 941
Moyenne de points: 2,47

MessagePosté le: Mer 23 Mar 2016 - 21:30
MessageSujet du message: FRANSIZ MECLİS OY BİRLLIGI ILE AZERI PROPAGANDASINA KARŞI KARAR
Répondre en citant

LE PARLEMENT FRANCAIS VOTE UN AMENDEMENT CONTRE LA PROPAGANDE AZERIE

= = FRANSIZ MECLİS OY BİRLLIGI ILE AZERI PROPAGANDASINA KARŞI DUZALTME KARARI ALDI.


Communiqué du CDCA relatif à l'adoption le 22 mars par l'Assemblée Nationale à l'unanimité d'un amendement empêchant désormais l'utilisation des monuments nationaux comme l'Arc de triomphe par la propagande azérie.

Ce texte a été porté par tous les groupes parlementaires de l'Assemblée suite à une action de sensibilisation lancée depuis plusieurs semaines par le CDCA.

La vidéo de la séance est disponible sur le site de l'Assemblée Nationale
cliquer
(à partir de la minute 56:36)

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=123636

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le CDCA salue et se félicite du vote unanime de l’Assemblée Nationale contre la propagande azérie dans les monuments nationaux

Aujourd’hui 22 mars 2016, l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité un amendement au projet de loi « Création, Architecture et Patrimoine » qui précise que s’agissant des monuments nationaux « Leur gestion est exercée dans le respect de l'ordre public et de la dignité humaine » (doc joint). Cet amendement avait été déposé dans des termes identiques par des députés venus des groupes Socialistes, UDI et les Républicains. Il n’a reçu d’opposition du rapporteur ni du Gouvernement qui s’en sont remis à la sagesse des députés.

L’exposé des motifs met en évidence clairement que cet amendement prend sa source dans la manifestation de propagande exercée par l’Etat azéri à l’Arc de triomphe le 26 février dernier qui a « violé » la République pour rependre les mots forts de François Pupponi.

Par l'adoption de cet amendement, les députés, enjoignent les autorités de l'Etat, en premier lieu les préfets, garants de la dignité de l'humaine et de l'ordre public, à interdire toute instrumentalisation du patrimoine national à des fins de rhétorique guerrière comme apu le faire l'Azerbaidjan, le 26 février. C'est un désaveu cinglant de la propagande azérie. C'est une condamnation sans nuance, à l'unanimité, de la mascarade du 26 février.

« Par ce vote unanime, le Parlement français condamne sans équivoque la propagande mensongère réalisée par l’Azerbaidjan à l’égard du conflit du Karabakh qui vise à présenter les Arméniens comme des agresseurs et des assassins. C’est une défaite cuisante pour la diplomatie du caviar du dictateur Aliev » a déclaré le responsable du Comité de Défense de la Cause Arménienne, Harout Mardirossian.

Le CDCA, au cours des dernières semaines avaient sensibilisé la représentation nationale à l’utilisation abusive et mensongère du patrimoine français par la propagande orchestrée par l’Azerbaidjan faisant ainsi croire à un soutien de la France aux positions azéries (argumentaire joint). De fait, plusieurs députés ont trouvé cette voie parlementaire pour affirmer une fin de non recevoir à l’Etat Azéri.

« En ce jour si particulier où les français d’origine arménienne sont solidaires avec la France et la Belgique dans la lutte contre la barbarie, nous félicitons tous les députés qui se sont mobilisés pour faire triompher la dignité humaine et l’ordre public. En particulier nous remercions chaleureusement les députés René Rouquet, François Pupponi, Henri Jibrayel, Jean-Marc Germain, Christian Estrosi et François Rochebloine qui ont porté avec conviction et détermination ce texte» a conclu Harout Mardirossian.


Dernière édition par anuanu le Mer 23 Mar 2016 - 21:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Mar 2016 - 21:30
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
anuanu
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 4 831
Point(s): 11 941
Moyenne de points: 2,47

MessagePosté le: Mer 23 Mar 2016 - 21:32
MessageSujet du message: FRANSIZ MECLİS OY BİRLLIGI ILE AZERI PROPAGANDASINA KARŞI KARAR
Répondre en citant

KHODJALY À L’ARC DE TRIOMPHE
L’Assemblée vote contre le détournement des monuments nationaux à des fins propagandistes


http://www.armenews.com/article.php3?id_article=123636

L’Assemblée nationale a adopté le 22 mars un amendement au projet de loi « Création, Architecture et Patrimoine » qui précise que s’agissant des monuments nationaux « Leur gestion est exercée dans le respect de l’ordre public et de la dignité humaine ». Ce texte, présenté par René Rouquet et défendu à la tribune par François Pupponi, n’a pas rencontré d’opposition. Il fait référence dans l’exposé des motifs au fait que “ le 26 février 2016, la flamme du soldat inconnu - située sous l’Arc de triomphe - a manifestement été détournée de son office initial à des fins de propagande d’un État étranger. Des organisations de soutien à l’Azerbaïdjan ont organisé ce jour-là une cérémonie afin de commémorer la mémoire des victimes azerbaïdjanaises de la Guerre du Haut-Karabagh et plus particulièrement de la bataille de Khodjaly, qui résulte d’une stratégie généralisée de discriminations à l’égard de la population arménienne du Haut-Karabagh et de l’organisation de pogroms contre les populations arméniennes d’Azerbaïdjan“ (...)“L’objet de cet amendement vise ainsi à préserver l’intégrité de notre domaine national et à inscrire dans la loi un dispositif permettant d’empêcher que ces symboles forts de notre patrimoine ne soient exploités d’une manière négative, en interdisant formellement la tenue d’évènements de propagande manifestement incompatibles avec les symboles et les valeurs de notre République“.

AMENDEMENT N o 45 présenté par M. Rouquet
ARTICLE 24

A l’alinéa 44, après la phrase unique, ajouter une deuxième phrase : « Leur gestion est exercée dans le respect de l’ordre public et de la dignité humaine. »

EXPOSÉ SOMMAIRE

Cet amendement vise à préciser les conditions de gestion des parties des domaines nationaux qui appartiennent à l’État ou à l’un de ses établissements publics. En effet, le lien exceptionnel qu’ils entretiennent avec l’histoire de notre Nation - à un point tel qu’ils contribuent implicitement à sa définition - implique que leur gestion et leur exploitation soient exercées dans le respect des valeurs qu’elles ont vocation à faire rayonner, au premier rang desquelles la dignité humaine. Le 26 février 2016, la flamme du soldat inconnu - située sous l’Arc de triomphe - a manifestement été détournée de son office initial à des fins de propagande d’un État étranger. Des organisations de soutien à l’Azerbaïdjan ont organisé ce jour-là une cérémonie afin de commémorer la mémoire des victimes azerbaïdjanaises de la Guerre du Haut-Karabagh et plus particulièrement de la bataille de Khodjaly, qui résulte d’une stratégie généralisée de discriminations à l’égard de la population arménienne du Haut-Karabagh et de l’organisation de pogroms contre les populations arméniennes d’Azerbaïdjan.

Le CDCA salue et se félicite du vote unanime de l’Assemblée Nationale contre la propagande azérie dans les monuments nationaux

Aujourd’hui 22 mars 2016, l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité un amendement au projet de loi « Création, Architecture et Patrimoine » qui précise que s’agissant des monuments nationaux « Leur gestion est exercée dans le respect de l'ordre public et de la dignité humaine » (doc joint). Cet amendement avait été déposé dans des termes identiques par des députés venus des groupes Socialistes, UDI et les Républicains. Il n’a reçu d’opposition du rapporteur ni du Gouvernement qui s’en sont remis à la sagesse des députés.

L’exposé des motifs met en évidence clairement que cet amendement prend sa source dans la manifestation de propagande exercée par l’Etat azéri à l’Arc de triomphe le 26 février dernier qui a « violé » la République pour rependre les mots forts de François Pupponi.

Par l'adoption de cet amendement, les députés, enjoignent les autorités de l'Etat, en premier lieu les préfets, garants de la dignité de l'humaine et de l'ordre public, à interdire toute instrumentalisation du patrimoine national à des fins de rhétorique guerrière comme apu le faire l'Azerbaidjan, le 26 février. C'est un désaveu cinglant de la propagande azérie. C'est une condamnation sans nuance, à l'unanimité, de la mascarade du 26 février.

« Par ce vote unanime, le Parlement français condamne sans équivoque la propagande mensongère réalisée par l’Azerbaidjan à l’égard du conflit du Karabakh qui vise à présenter les Arméniens comme des agresseurs et des assassins. C’est une défaite cuisante pour la diplomatie du caviar du dictateur Aliev » a déclaré le responsable du Comité de Défense de la Cause Arménienne, Harout Mardirossian.

Le CDCA, au cours des dernières semaines avaient sensibilisé la représentation nationale à l’utilisation abusive et mensongère du patrimoine français par la propagande orchestrée par l’Azerbaidjan faisant ainsi croire à un soutien de la France aux positions azéries (argumentaire joint). De fait, plusieurs députés ont trouvé cette voie parlementaire pour affirmer une fin de non recevoir à l’Etat Azéri.

« En ce jour si particulier où les français d’origine arménienne sont solidaires avec la France et la Belgique dans la lutte contre la barbarie, nous félicitons tous les députés qui se sont mobilisés pour faire triompher la dignité humaine et l’ordre public. En particulier nous remercions chaleureusement les députés René Rouquet, François Pupponi, Henri Jibrayel, Jean-Marc Germain, Christian Estrosi et François Rochebloine qui ont porté avec conviction et détermination ce texte» a conclu Harout Mardirossian.

2ème séance : Liberté de création, architecture et patrimoine (deuxième lecture) (suite)

http://www.assemblee-nationale.tv/video.3774148_56f1a96c69242.2eme-seance--…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:20
MessageSujet du message: FRANSIZ MECLİS OY BİRLLIGI ILE AZERI PROPAGANDASINA KARŞI KARAR

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Armenian on web Index du Forum -> D'hier à nos jours - Երեկ և այսօր - Dünden bugüne -> Sumgait, Maragha, Baku ve Hocalı Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 



Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com