Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ| Rechercher| Membres| Groupes
 
Kim Kardashian’dan Soykırım tepkisi
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Armenian on web Index du Forum -> Le Génocide Arménien - Հայկական Ցեղասպանութիւն - 1915 Ermeni Soykırımı -> 24 Nisan 1915'i anma, tartışmalar - commémorations, débats, annonces
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
vahe2009
Modérateur Général
Modérateur Général

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 24 945
Point(s): 71 029
Moyenne de points: 2,85

MessagePosté le: Mar 2 Mai 2017 - 19:17
MessageSujet du message: Kim Kardashian’dan Soykırım tepkisi
Répondre en citant

Kim Kardashian’dan Wall Street Journal’a Soykırım tepkisi








Amerikan reality şov yıldızı Kim Kardashian resmi sayfasında Ermeni Soykırımı konusuna değindi.

Kardashian “Wall Street Journal”da yayınlandığı Ermeniler karşı ve Soykırımını inkar eden yazıya tepki verip “Para konuşuyor, şu anda da para çöp hakkında konuşuyor. Ailemle ben basında yer alan saçmalıkları okuyoruz ve şunları görmezden gelmeye öğrendik. Yalanlar iyi başlıklar oluyorlar, iyi başlıklar da iyi manşetler, manşeler de iyi satılan dergiler. Ancak Wall Street Journal’da Ermnei Soykırımını inkar eden reklam hakkında duyup susamadım ” diye yazdı.

Reklam için Türkler tarafından ödendiğini söyleyen Kardashian “Wall Street’te yer alan yazı saçmalık, tehlikeli bir saçmalık. Böyle bir şey ucuz bir tabloid yapsaydı anlardık, ancak ünlü bir derginin Ermeni Soykırımı konusu ile para kazanmak için bunu yaptığını utanç verici ve izin verilmez” diye yazdı.

http://www.ermenihaber.am/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Mai 2017 - 19:17
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mafilou
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2006
Messages: 13 088
Point(s): 40 308
Moyenne de points: 3,08

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2017 - 02:13
MessageSujet du message: Kim Kardashian’dan Soykırım tepkisi
Répondre en citant

Kim Kardashian : Comment ses ancêtres ont échappé au génocide arménien

Publié le : 21-04-2015
http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=87681


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le journal londonien Daily Mail a publié sur son site un long article, documenté avec de nombreuses photos d’époque, pour retracer la vie des ancêtres arméniens de Kim Kardashian, star de la télé-réalité aux Etats-Unis. Le journal britannique annonce : « L’extraordinaire histoire des ancêtres de Kim Kardashian qui ont échappé au génocide arménien grâce à un « prophète » qui les a incités à se déraciner en Amérique, est révélée aujourd’hui pour la première fois. (…) Cent ans après cet holocauste mortel qui a décimé leur patrie ancestrale, les Kardashian sont devenues l’une des familles les plus influentes d’Amérique. Kim, la plus célèbre de la famille, a décidé cette année, à l’occasion du centième anniversaire de cette atrocité, de se rendre en Arménie pour la première fois.»

Quel que soit le regard que l’on porte sur Kim Kardashian, le fait est que la star de la télé-réalité pourrait faire abstraction – comme tant d’autres – de ses racines. Or, il n’en est rien. Kim Kardashian accorde visiblement une attention particulière à la mémoire du peuple arménien et à la reconnaissance du génocide perpétré à son encontre en 1915 par le gouvernement Jeune-Turc, dans tout l’Empire ottoman. Cet article est également important car il provient d’un média britannique, alors que la Grande-Bretagne n’a toujours pas reconnu officiellement le génocide arménien. Et qu’elle enverra ses plus hauts dignitaires commémorer en Turquie le centième anniversaire de la bataille de Gallipoli, programmé à dessein le 24 avril 2015, jour officiel des Commémorations du génocide arménien… Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet article en anglais paru sur le site du Daily Mail le 6 février 2015.


Légende : Les grands grands-parents de Kim Kardashian Hovhannes Miroyan (à gauche) et Luciag Chorbajian (deuxième à gauche) ont fui l'Arménie dans les années 1900 avec leur fille Vartanoosh Miroyan (deuxième à droite dans la deuxième rangée)


Daily Mail

6 février 2015

Par Will Stewart

Comment les ancêtres de Kim Kardashian ont échappé au génocide arménien de 1915

• Les ancêtres de Kim Kardashian se sont échappés avant le génocide arménien de 1915
• Un prophète les a avertis de « moments terribles » et que la guerre arrivait - et ces deux faits se sont produits
• Plus d'un million de personnes sont mortes suite à l'invasion qui a suivi
• Mais l’arrière-arrière-grand-père de Kim, Saghatel Kardashian, a tenu compte de la prophétie
• Ainsi l’a également fait Hovhannes Miroyan de l'autre côté de son incroyable arbre généalogique
• Cent ans après cette atrocité, leurs parents éloignés sont devenus des stars de la télévision après que leur ancêtre est parti pour les Etats-Unis et est devenu un chauffeur de benne à ordures
• Kim a prévu maintenant de se rendre en Arménie pour le centième anniversaire de la tragédie
• MailOnline a découvert un véritable trésor de photos de la famille Kardashian

L’extraordinaire histoire des ancêtres de Kim Kardashian qui ont échappé au génocide arméniengrâce à un « prophète » qui les a incités à se déraciner en Amérique, est révélée aujourd’hui pour la première fois.

Le Daily Mail a découvert un trésor de photos montrant la réalité des ancêtres de la star de la télé d’origine arménienne, qui ont fui l’Empire russe tsariste au début du 20e siècle, ayant suivi, pour la plupart d’entres eux, les conseils d’un sage.

Connus à l’époque sous le nom des Kardaschoff, selon le style russe, la famille a quitté son village de Karakale à la fin du 19e siècle en direction des ports allemands. De là, elle est partie vivre une nouvelle vie en Amérique, à bord des navires de passagers lesSS Brandenberget SS Koln.(N.d.T : SteamShip – Navire à vapeur)

Ce faisant, ils ont échappé à une triple horreur : la Première Guerre mondiale de 1914-1918, le génocide arménien qui a débuté en 1915 – il y a exactement un siècle – et la Révolution russe de 1917.

Cent ans après cet holocauste mortel qui a décimé leur patrie ancestrale, les Kardashiansont devenues l’une des familles les plus influentes d’Amérique.

Kim,la plus célèbre de la famille, a décidé cette année, à l’occasion du centième anniversaire de cette atrocité, de se rendre en Arménie pour la première fois.

Mais son style de vie somptueux, les maisons coûteuses, la foule de ses followers accrochés à son moindre tweet, son mariage avec une superstar de la musique, tout cela n’existerait pas si ses ancêtres avaient ignoré l’avertissement d’un enfant ‘prophète’.

Parmi ceux qui ont fuiErzeroum – ville située à l’époque en Arménieet gouvernée par le dernier tsar russe Nicolas II,se trouvait le patriarche de la famille, Hovhannes Miroyan, l’arrière-arrière-grand-père de Kim, néen 1844. Il épousa lacourageuse Luciag Chorbajian, née en 1853.

Le couplese marie à Erzeroum, désormais en Turquie, en 1867. Mais au tout début du 20e siècle, ils s’enfuient avec leur fille Vartanouche Miroyan, née en1886.

La fille très blonde de Vartanouche, Haigouhi Arakelian – connue sous le nom d’Helen –née en Amérique en 1917, l’année de la Révolution bolchevique qui a secoué l’Empire russe– donc la grand-mère deKim, a ensuite épousé un membre du clan Kardashian.

Helen, très ‘dynamique’ et glamour, a épousé Arthur qui dirigeait la plus importanteentreprisede conditionnement de viande en Californie du sud.

Le fils d’Helen, Robert, avocat pour célébrités, décédé en 2003 d’un cancer de l’œsophage, a épousé Kris Houghton.Il est le père des plus grandes stars d’émissions de télé-réalité du 21e siècle, Kourtney, Khloe, Robert Jr et la plus célèbrede toutes, Kim.

Leur mère, Kris, s’est ensuite mariée avec Bruce Jenner, médaillé d’or aux Jeux Olympiques, et ils ont élevé deux autres personnalités de la télévision, Kendall and Kylie.

La fuite vers la liberté des parents et grands-parents d’Arthur, à partir du village de Karakale, aujourd’hui un avant-poste couvert de neige et entièrement musulman dans l’est de la Turquie, où les ruines des anciennes maisons arméniennes sont encore visibles – est survenue plus tard dans cette communauté.

Comme s’ils avaient décidé de s’accrocher, malgré la violence ethnique et les persécutions.

Les Kardashian – ou Kardaschoff – comme d’autres branches de la parenté paternelle de Kimétaient des Arméniens, mais ils étaient également des rebelles religieux, en désaccord avec la foi orthodoxe de leur patrie.

Ils avaient déjà fui une fois des persécutions, dans une autre ville située plus au cœur de l’Arménie.

« Les brutes du village les avaient harcelés et insultés, ils avaient ouvert les tombes de leur famille et profané les corps des défunts – les pendant aux arbres », a expliqué Joyce Keosababian-Bivin, dont les ancêtres venaient de Karakale et dont la famille est liée par mariage aux Kardashian.

« Ils ont écrit au tsar Nicolas II pour se plaindre de ces agissements. »

Le tsar a décrété qu’ils pouvaient déménager à Karakale, qui était proche d’un camp militaire russe, où, au début, ils ont vécu en sécurité dans un « village moderne avec de beaux bâtiments et des rues larges. »

C’est là qu’ils se sont rapprochés des nouveaux arrivants russes orthodoxes, opposés à l’Église orthodoxe russe.

Il y avait une secte appelée Molokan, que l’on peut traduire littéralement par les « amoureux du lait », car ils buvaient du lait et mangeaient des mets interdits les jours de jeûne.

Certains étaient connus sous le nom de Jumpers (les sauteurs), car ils sautaient en l’air en levant leur bras très haut pendant les offices religieux. Ils étaient pacifistes et plus spécifiquement ils croyaient au pouvoir de la prophétie.

Selon la légende, dans les années 1850, un jeune garçon de 11ans, Efim Klubnikin écrivit une prophétie apocalyptique, bien qu’il ait été apparemment illettré.

« Ceux qui y croient partiront dans un pays lointain, tandis que ceux qui n’y croient pas resteront », avait prophétisé le garçon. « Notre peuple fera un long voyage sur les grandes eaux profondes… Des gens de tous les pays y partiront. »

« Il y aura une grande guerre. Tous les rois répandront le sang comme de grandes rivières. Deux navires à vapeur partiront traverser l’océan infranchissable. »

Dans les premières années du 20e siècle, Efim renouvela l’avertissement qu’il avait lancé aux croyants stupéfaits de Karakale quand il était enfant, disant que sa prémonition allait bientôt se réaliser.

« Efim convoqua une réunion. Il invita les anciens de tous les villages Molokan y compris les deux anciens de l’église Molokan arménienne. Il leur prophétisa que l’heure était venue de quitter la Russie car une terrible période arrivait, surtout pour les Arméniens »,a déclaré MmeKeosababian-Bivin.

Les dessins qu’il gribouilla conduisirent les habitants à penser qu’ils devaient traverser l’Atlantique et aller aux États-Unis, mais le jeune devin leur dit aussi qu’ils ne devaient pas s’arrêter là ; ils devaient poursuivre jusqu’à la Côte Ouest. Il leur indiqua Los Angeles.

L’Amérique était, dit-il, « la terre des vivants », tandis que des massacres de masses submergeraient leur patrie.

Avec clairvoyance, il les exhorta à partir rapidement – comme ille ferait lui-même – et il avertit : « Les portes seront fermées et quitter la Russie sera impossible. »

De nombreuses familles vendirent leurs maisons et leurs terres à bas prix, ou s’enfuirent simplement, pour échapper aux horreurs prochaines.

C’est en grande partie à cause de cette prophétie que les ancêtres de Kim sont partis pour Los Angeles, une ville où le clan a prospéré et s’est fait un nom.

De nombreuses personnes ont été conspuées en quittant Karakale, portant aujourd’hui le nom de Merkez Karakale, et on s’est moqué d’elles car elles croyaient à cette prophétie de catastrophe.

« Les passagers d’entrepont ont été entassés comme une cargaison de cale », a déclaré la chercheuse Margaret Odrowaz-Sypniewska.

Cette fuite allait certainement leur sauver la vie. Le monde étant plongé dans la guerre et la Russie déchirée par la Révolution russe, les forces de l’Empire ottoman envahirent la région.

Elle fut entraînée dans ce qui est connu sous les noms de génocide arménien, ou massacres arméniens ou holocauste arménien.

Les estimations varient, mais l’on affirme qu’environ un millionà un million et demi de personnes périrent dans ces massacres de masse entre 1915 et 1923.

Il est sans doute significatif que Kim ait choisi cette année pour se rendre en Arménie, la terre de ses ancêtres, pour la première fois.

Le gouvernement turc refuse d’accepter l’étiquette de ‘génocide’, bien que de nombreux historiens, des organisations internationales et presque une douzaine de pays l’aient reconnu en tant que tel.

La Grande-Bretagne et les États-Unis ne l’ont pas fait, sans doute pour éviter de fâcher la Turquie, un allié clé de l’OTAN.

« Lorsque l’armée turque est entrée dans la région en 1917, elle a commis des atrocités innommables à l’encontre du peuple arménien dans tous les villages, y compris Karakale », a déclaré Mme Keosababian-Bivin.

« Le génocide arménien a commencé et tous les habitants de Karakale ont péri », a écrit Matthew W Tallman, citant un autre parent de Kim, Demos Shakarian, dont le grand-père du même nom est devenu un célèbre prêcheur pentecôtiste à Los Angeles, et qui était aussi l’arrière-arrière-grand-père de Kim.

« Les prophéties d’Efim ont sauvé de nombreuses vies à Karakale. »

Un autre récit indique : la Première Guerre mondiale à éclaté, et dans ce terrible assaut, lorsque les Turcs ont occupé l’Arménie, chaque âme a été anéantie à Karakale. »

En 2012, Kim a appelé publiquement à une plus grande compréhension de la tragédie qui a frappé le peuple arménien.

« Il est temps de reconnaître le génocide arménien », a-t-elle dit. « Tant que ce crime n’est pas puni, les Arméniens vivront avec la douleur de ce que leurs familles ont subi. »

Au milieu de l’hiver, le petit village est désert. Il conserve un air de 19e siècle ; les fermiers utilisent encore des chevaux, comme à l’époque du vieux Sam Kardashian.

Les cicatrices du passé sont profondes, et même aujourd’hui encore, avouer avoir des liens avec Kim semble prêter à controverse.

Une source diplomatique a dit : « Vous devez comprendre que le centenaire du génocide sera commémoré en avril, et que les Turcs sont profondément sensibles à tout ce qui peut constituer un point d’attention sur les massacres du passé. »

Il existe également une grande tension entre lesTurcs et les Kurdes dans l’est du pays.

Un résident de Karakale, Muhammer Copur, 30 ans, a affirmé il y a deux ans qu’il avait un lointain lien de parenté avec Kim, car leur arrière-arrière-grand-mères étaient sœurs.

Alors commerçant dans le village, il avait découvert le lien après avoir fait des recherches sur l’unique ordinateur du village, a-t-on affirmé.

« C’est incroyable, tout le monde est jaloux », avait-il dit alors, bien que le nom de l’ancêtre n’ait pas été dévoilé. « Maintenant, tous les villageois veulent savoir s’ils ont aussi un lien de parenté avec la célèbre millionnaire sexy. J’espère que Kim m’invitera aux USA. »

Il a ajouté que son rêve était le suivant : « Tout ce que je veux, c’est boire un thé avec elle. »

Cela fait deux ans, et maintenant il dit que l’histoire est sans intérêt, niant que cela soit vrai.

« Je ne veux pas parler de Kim Kardashian, car elle est tellement célèbre », dit-il. « Si je dis quelque chose, je pourrais avoir des problèmes. »

Travaillant désormais à l’université de la ville de Kars, il a déclaré : « Je ne veux pas parler de ces sujets, car je subis la pression des autres villageois et de la presse turque. »

Il a dit que sa famille était arrivée dans le village « à un moment donné entre 1920 et 1930 » - bien après le départ des ancêtres de Kim.

Sa famille fait partie des Terekeme, aussi appelé Karapapak, a-t-il dit, un groupe musulman parlant traditionnellement un dialecte azéri.

Si – d’une façon ou d’une autre – il est vrai que l’une des ancêtres de Kim est restée au pays, a survécu au génocide et s’est mariée avec un membre du clan Copur – ce qui aurait nécessité qu’elle se convertisse à l’islam – cela voudrait dire que des dizaines de résidents du village seraient aussi parents avec elle.

Aujourd’hui, presque la moitié des maisons du village sont occupées par des membres de sa famille élargie.

Cependant, son cousin Atilla Copur, chef de l’administration du village, est passé à la télé pour écarter la possibilité de lien avec Kim.

« Ils disent que la famille de Kim Kardashian vivait dans ce village. Mais nous ne savons pas si cela est vrai », a-t-il dit.

Il n’existe aucun document prouvant unlien familial entre les Kardashianet les Copur, a-t-il insisté, disant que des recherches dans les archives avaient été menées en Turquie.

Cependant, il ne fait aucun doute que la famille a bien vécu dans le village avant d’être obligée de le quitter devant la réelle menace de barbarie.

Et les pierres tombales arméniennes dans le cimetière local – bien que n’étant pas visiblement liées aux Kardashian – sont la preuve de ce lien.

De façon poignante, le village se trouve pratiquement à l’ombre du magnifique mont Ararat, qui serait le sanctuaire de l’Arche de Noé, datant d’une époque où le monde avait affronté une autre catastrophe ; un fait qui a conduit certains Arméniens à croire qu’ils seraient là en sécurité.

Et pourtant, tous ceux qui sont restés à Karakale l’ont payé de leur vie.

Les archives montrent que le père d’Arthur Kardashian, donc l’arrière-grand-père de Kim, Tatos, est né à Karakale et qu’il fut ensuite connu sous le nom de Tom.

Tatos a tenu compte de l’avertissement et en septembre 1913, à l’âge de 17 ans, il a embarqué sur le navire SS Koln de Brême, en Allemagne, à destination de Boston.

Il a ouvert une entreprise de collecte des déchets à Los Angeles eta épousé une autre immigrante de la secte des sauteurs de Karakale, Hamas Shakarian, qui avait voyagé avec lui depuis l’Allemagne à bord de ce navire bondé.

Quelques semaines plus tôt, les parents de Tatos, Saghatel « Sam » Kardashian, âgé alors de 49 ans, et Hrepsema « Horom »Yuzbashian, âgée de 43 ans, avaient embarqué à bord du SS Brandenburgà Brême et étaient arrivés le 2 août 1913à Philadelphie.


©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 10 février 2015 – www.collectifvan.org


Sur les prophéties d’Efim Klubnikin :

https://books.google.de/books?id=Gi9E9Y0Anh8C&pg=PA99&dq=Efim Klubn…


Voir les photos dans notre photothèque :

Kim Kardashian : Comment ses ancêtres ont échappé au génocide arménien - I

Kim Kardashian : Comment ses ancêtres ont échappé au génocide arménien - II



Retour à la rubrique

Source/Lien : Daily Mail


_________________
Emeğe saygılı olun, alıntılarınızda link gösterin ...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mafilou
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2006
Messages: 13 088
Point(s): 40 308
Moyenne de points: 3,08

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2017 - 02:15
MessageSujet du message: Kim Kardashian’dan Soykırım tepkisi
Répondre en citant




_________________
Emeğe saygılı olun, alıntılarınızda link gösterin ...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:26
MessageSujet du message: Kim Kardashian’dan Soykırım tepkisi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Armenian on web Index du Forum -> Le Génocide Arménien - Հայկական Ցեղասպանութիւն - 1915 Ermeni Soykırımı -> 24 Nisan 1915'i anma, tartışmalar - commémorations, débats, annonces Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 



Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com